NAO 2022 – Les demandes de la CFTC

Cette année, la CFTC a fait un focus important lors des réunions NAO pour alerter la direction sur la problématique des nouveaux embauchés qui ont des salaires qui peuvent être beaucoup plus important que ceux des “anciens”. Il est donc très important pour nous, et d’autant plus cette année, d’accentuer les efforts sur les augmentations.

De plus, l’attractivité de Modis par rapport à la concurrence n’est suffisante et la société semble souvent se contenter des minimums légaux. Il est donc nécessaire d’augmenter notre attractivité avec des mesures fortes.

Pour cette année, nos demandes seront les suivantes :

  1. Reconduction des mesures 2021
  2. Efforts de répartition :
    • Mise en place d’une éthique de salaires avec une échelle de 1 à 20
    • Mise en place d’une contribution additionnelle au CSE correspondant à 50% du montant dépassant les 200k€ des salaires annuels bruts des salariés
  3. Ancienneté :
    • Mise en place d’une gratification exonérée de charges sociales et d’impôt pour la médaille du travail.
    • Prime de fidélisation
  4. Augmentation collective :
    • Augmentation du Ticket restaurant de 8.95€ à 9.25€, soit une augmentation Modis de 5.37€ à 5.55€ (~4€/mois/salariés)
  5. Augmentations individuelles :
    • Budget de 6% de la masse salariale
  6. Télétravail :
    • Mise en place d’un remboursement forfaitaire de 10€ par jour de télétravail effectué
  7. Rattrapage :
    • Compensation des pertes de salaire pour salariés ayant été soumis à l’AP
    • Utilisation d’une partie du budget des AI pour rattraper l’égalité Homme-Femme
    • Utilisation d’une partie du budget des AI pour passer les salaires mini à 50€ au-dessus des minimas Syntec
    • Mise en place d’un salaire minimum Modis correspondant à 110% du SMIC
    • Mise en place des TR pour tous … même les intermissions
  8. Participation :
    • Mise en place d’une formule dérogatoire pour le calcul à partir du résultat comptable et conformément à l’Article L3324-2 du Code du travail, modifié par LOI n°2019-486 du 22 mai 2019 – art. 11 (V).
    • Mise en place de la prime PEPA pour tous les salariés
  9. CSE :
    • Augmentation du budget ASC à 1% de la masse salariale (moyenne nationale à 1% – moyenne syntec à 0.8%)
  10. Abonnements :
    • Augmentation du “pack remboursement” (mobile+internet) prenant 50% des factures limité à 30€
  11. Enfants malades :
    • Ajout d’un jour rémunéré “Enfant malade” pour les parents ayant 3 enfants ou plus.
    • Mise en place des crèches d’entreprise que nous avons proposé à la direction via le CSE (pour l’accueil à plein temps et en garde d’urgence)
  12. Astreintes :
    • Revoir à la hausse la politique de rémunération des astreintes
  13. Véhicules :
    • Mise en place de prise électrique dans les parkings Modis
    • Prise en charge de l’abonnement aux bornes de recharge ou remboursement de l’installation d’une prise pour voiture chez les salariés
    • Passer le remboursement de l’utilisation du véhicule électrique personnel au montant de l’abonnement Navigo (qui n’est plus pris en charge)
  14. Négociation :
    • Mise en place de représentants du personnel au niveau du groupe.
Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.