CE du 27/03/20 – Les chiffres de l’activité partielle

Mise en oeuvre de l’activité partielle Modis – maj au 26/03/20

Sur 2452 Collaborateurs :

  • 59,50% sont en télétravail (à temps plein ou partiellement)
  • 23,41 % sont « non occupés » (activité partielle et/ou intermission)
  • 7,91 % sont en arrêt de travail (pour garde d’enfant ou autre)
  • 9,05 % d’entre eux travaillent sur site (à temps plein ou partiellement)

Répartition :

  • 203 salariés de structure soit 94% de cette population en AP pour une moyenne de 2,2 jours par semaine
  • 703 salariés consultants soit 31 % de cette population en AP pour une moyenne de 4 jours par semaines
  • 503 collaborateurs (20,4% de l’effectif) sont en activité partielle à 100% (35 en structure et 468 consultants)
  • 15,8 % de l’effectif sont en activité partielle allant de 0,5 A 4,5 jours d’inactivité par semaine
Please follow and like us:

5 thoughts on “CE du 27/03/20 – Les chiffres de l’activité partielle

  1. Bonjour, les 0,13% manquant sont ceux qui comme moi sont passés de télétravail (16 au 18) à intermission (18 et 20) quand le client a fermé puis en chômage partiel (depuis le 23) sur décision de la direction ? Le courrier de la direction et l’appel de mon manager m’avaient laissé penser que c’était une mesure quasi générale… A priori non !

    1. Bonjour Lionel,
      Les chiffres indiqués sont ceux donnés pendant la réunions du CE et effectivement, il manque 3.19 personnes dans leurs chiffres … C’est le mystère … mais cela arrive assez régulièrement lors des présentations du CE que le croisement de tableaux laisse apparaître des bugs …
      Par contre, la mesure n’est pas si générale … surtout au niveau de la répartition avec des salariés qui ont 100% d’activité partielle, d’autres 20%, d’autres 0% …
      Du côté CFTC, nous avons demandé le maintient de la rémunération à 100% mais la demande est restée sans réponse …
      Dommage, sachant, qu’il y a des moyens de compensation comme par exemple, le fond de réserve créé par Modis

    1. Bonjour,
      Le refus d’un arrêt de travail pour garde d’enfant n’est à mon avis pas de la prérogative de l’employeur … Néanmoins, il doit peut être s’appuyer sur la note disponible sur le site de la sécurité social qui indique que la mis en place de l’arrêt est sous réserve due le télétravail n’est pas possible, que les enfants aient moins de 16 ans et qu’un seul des deux parents en bénéficie …

      https://www.ameli.fr/essonne/assure/actualites/covid-19-des-arrets-de-travail-simplifies-pour-les-salaries-contraints-de-garder-leurs-enfants

      1. J’avais bien vu la note de la SS.
        Il est donc acquis qu’on peut télétravailler (en faisant notre travail correctement) et garder nos enfants 5 jours sur 5.

        Il faudra donc qu’on applique les mêmes décisions lorsque la crise sera terminée et qu’on demandera nos mercredis en télétravail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.